Forum de mes tests !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrer

Partagez | 
 

 FMA: Awakening => Fiches de présentations Alphonse et Winry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Administrateur

avatar


Vitae 50
Jinsei 90
Chïwit 1000
Messages : 128
Date d'inscription : 02/04/2013

MessageSujet: FMA: Awakening => Fiches de présentations Alphonse et Winry Mer 1 Jan - 16:11



Alphonse

Elric
Alphonse Elric


"Pour toute chose reçue, il faut en abandonner une autre de même valeur. En alchimie, c'est la loi fondamentale de l'échange équivalent.
"





Personnage

|- Age : 14 ans (Né le 8 février 1900)
|- Groupe : Alchimistes
|- Surnom : Al
|- Grade ( Pour l'armée ) : /
|- Sexe : Masculin
|- Pouvoir, armes : Même alchimie que son frère, Edward. Maîtrise de cette dernière sans cercles.

Joueur
|- Age : 16 ans *^*
|- Localisation : France, Isère, les ALPES !
|- Comment avez vous connu ce forum ? : En cherchant ^^
|- Code du Règlement :
|- Niveau du RP : Ça varie, selon mes humeurs, entre moyen et très bon /SBAFF/
|- Progression du manga : J'ai finis les animés et je suis en train de lire les mangas ^^
|- En plus : Je suis une anarchiste PARCE QUE JE LE VEUX ! (^^)




D'après l'art de la génétique, il devrait avoir les yeux dorés, les cheveux blonds, un grand corps et une peau un peu halée. Devrait. En effet, ce petit être, enfin, aussi petit qu'on puisse l'être du haut de ses 2m10, est enfermé dans une grande armure revêtue de piques sur les épaules, le front et les genoux. Une armure conçue pour faire la guerre et non pour accueillir l'âme d'un petit garçon. Ce morceau de ferraille est entièrement vide à l'exception d'une marque de sang au niveau de la nuque, c'est le point d'encrage de l'âme d'Alphonse.

Mais ce grand morceau de métal ne porte pas en lui que des désavantages, en effet, dans ce corps rigide, les émotions d'Alphonse ne sont pas visibles, de plus il ne ressent ni la faim ni la fatigue et encore moins la douleur. On pourrait dire que c'est un corps à toute épreuves et qu'il peut être heureux.
Sauf qu'Alphonse ne veut absolument pas de ce corps de fer, mais en bon petit frère qu'il est, il ne peut pas en vouloir à Ed qui n'a fait là que lui sauver la vie.

Cette armure possède, sur l'épaule gauche, un tatouage rouge représentant l'insigne de son maître. Mais ce symbole est bien plus que cela, mais il n'en a jamais vraiment saisit la signification réelle. De plus, il porte un "pagne" en guise d'unique vêtement et une petite sacoche accrochée à sa cuisse droite. Dans cette petite sacoche se trouve un carnet où il consigne tout ce qu'il faudra qu'il mange lorsqu'il aura retrouvé son corps.

Sur le casque qui lui sert de visage, on peut remarquer qu'il possède en guise d'yeux deux petits points rouges qui sont, peut-être, les seuls indicateurs émotionnels de tout son corps mise à part sa voix. Sur ce même casque, on peut voir une longue "queue" blanche faite certainement de crins de chevaux, ou alors de chats.


Alphonse est une personne très calme et posée. Il sait se faire discret et parfois même un peu trop. Toujours à l'écoute des autres, il préfère la négociation à la baston et prône la non violence. D'une douceur presque trop féminine pour un homme, il aime les enfants et les chats. Oh oui les chats, on pourrait qualifier ces petits êtres diaboliques comme étant son péché mignon, même un peu trop mignon. Mais même s'il est un être pacifique, lorsqu'on regarde d'un peu trop près son frère, ou alors lorsque celui-ci est en danger, il devient un pacifiste plus trop pacifiste et entre dans la baston.

La grande armure n'a pas peur de grand chose, en faite, il possède deux ou trois grandes peurs: Son maître, Winry et sa clé anglaise et de perdre son unique famille, c'est à dire le nain rouge qui lui sert de frère.
Al n'est pas un grand vicieux même si parfois il se plait à entrer dans le jeu des autres et à se liguer contre Edward. Il en va de même pour les blagues, ce n'est pas un grand blagueur.

Il est souvent dans l'ombre de son frère mais cela ne le dérange nullement, ayant fortement l'habitude d'avoir des rôles de second plan. Alphonse se fait continuelle marcher sur les pieds à cause de sa trop grande gentillesse, en plus de cela il est très naïf, normal vu son jeune âge.

C'est un être avec un coeur en or, et du côté clair de la force. Il est très attaché à sa famille et possède pour but de rendre son corps à son frère et de retrouver le sien. il s'est aussi juré de goûter tous les plats qu'il consigne dans son petit carnet. Il est souvent triste le soir lorsqu'il regarde son frère dormir et que lui se voit refusé par les bras de Morphée. Il pense aussi souvent à ses parents et serait incapable d'en vouloir à son père, même si ce dernier à abandonné sa famille rendant ainsi Trisha malade.

Alphonse est une armure perspicace et intelligente. Il réfléchit trop et cela le mène vers la déprime par moments.


Un jour, j'ai décidé de sortir de mon petit nid douillet et d'aller explorer le monde, alors j'ai pris mon courage à deux mains et j'ai descendu le col. Il faisait froid, très froid. En plus j'y voyais rien, mais alors pas du tout, j'avais un peu de mal à respirer mais je mettais ça sur le compte de la faible chaleur. Puis j'entendais des cris aussi, quelqu'un avait l'air de souffrir, beaucoup même. Je me demandais si c'était de ma faute. A un moment, j'eus fini de descendre le col et je me mis à hurler de joie parce que j'avais réussis cet exploit. Mais il semblait que je n'étais pas le seul à être content parce que plein de monde vint me serrer dans ses bras.
On était le 8 février de l'année 1900, ce jour là, j'avais réussis l'exploit de descendre le col par ce froid d'hiver, ce jour là j'avais décidé que je quitterais mon nid douillet pour découvrir la vie, ce jour là je suis né.

S'en suivit une ribambelle de faits divers et variés, tout d'abord, quelqu'un vint chuchoter à l'oreille de cette femme qui me tenait, des mots doux ainsi qu'un prénom que je ne reconnus pas tout de suite. Ce ne fut que dix minutes plus tard, environ, que je compris que c'était le mien. Ainsi, je m'appelais Alphonse.
Ensuite, un petit garçon, pas plus haut que trois pommes, vint se présenter à moi. il possédait des yeux d'une étrange couleur or, la même que ses cheveux en bataille. Il souriait grandement, son regard étant remplit d'admiration mais aussi d'amour lorsqu'il croisa le mien. Avais-je des yeux et des cheveux aussi étranges ?

Soudainement, j'eus faim. Mais ne sachant pas comment le dire à ces personnes qui ne semblaient pas comprendre mes paroles pourtant claires, je me mis à pleurer, réclamant ainsi ma pitance. Le gamin aux yeux étranges, qui s'avérait être mon grand frère du nom d'Edward, prit peur et s'enfuit en courant. Le lâche.
Le tout étant qu'après cette petite crise, j'eus ma ration de lait et je pus m'endormir tranquillement.

Les années suivirent et j'appris à marcher puis à parler. Je devais avoir quatre ans lorsque mon grand frère commença à parler d'une chose étrange nommée alchimie. Au début je ne comprenais pas, en faite je ne comprenais plus rien. Mon père, un beau matin, avait fuit la maison familiale et n'était plus revenu depuis, enfin, je dis ça mais cela ne faisait que trois mois. Après, maman avait pleuré pendant trois jours, et moi, accroché à mon grand frère, je n'avais pas compris la raison de ces larmes. Lui il semblait énervé et serrait les poings. Je ne comprenais pas.

Et puis le temps avait passé, maman avait cesser de pleurer mais Edward n'avait plus jamais reparlé de papa. Et moi, petit Alphonse, j'étais au milieu de tout cela, et du haut de mes quatre ans je ne comprenais absolument pas. Et pourtant ce n'était pas faut d'avoir demandé à maman ou à Edward. Mais si la première répondait avec un grand sourire que papa était parti en voyage, le second serrait les dents et murmurait qu'ils nous avait abandonné. Abandonné, encore un mot que je ne comprenais pas. Ils ne pouvaient pas dire des mots simples comme chien, chat ou vache ? Là je comprenais, mais pas abandonner... En plus cela m'énervait car Ed lui, qui n'avait pourtant qu'un an de plus que moi, comprenait tout.

Enfin, j'avais vite abandonné lorsque j'avais comprit ce qu'était l'alchimie. En faite c'était de la magie ! Ed, qui lisait déjà à son âge, très avancé, avait fait apparaitre par magie un petit oiseau en bois dans le bureau de papa. Cela m'avait fait rire et j'avais essayé de faire comme lui, sans succès. J'avais alors décidé, tout seul, comme un grand, que j'allais regarder les livres de la bibliothèque.

J'avais cinq ans lorsque je compris enfin le premier mot écrit dans un des gros livres de la bibliothèque de papa. J'étais drôlement fier de moi et j'étais allé le dire à maman. Elle avait rit et sourit puis m'avait félicité avant de nous demander, à mon frère et moi, si on comprenait vraiment tout ce qu'il y avait d'écrit dans ces ouvrages. Edward avait répondu oui avec un grand sourire et je n'avais fais qu’approuver ses dires. En faite, si je comprenais c'était uniquement parce que je voyais Edward faire.
Maman avait encore rit puis elle avait dit que nous étions bien les fils de notre père. Pourquoi, on avait été adopté ?
Pourtant, bien que cette question tournait en rond dans ma tête, je n'avais rien dit.

Et puis un jour, alors qu'on rentrait de chez mamie Pinako, avec des tomates en plus, on retrouva maman effondrée sur le sol de la maison. Ma première réaction fut de regarder mon grand frère qui avait un visage totalement apeuré. J'eus ensuite le second réflexe de tomber à genoux à côté de maman et de me mettre à pleurer.
Ed avait appelé à l'aide et mamie Pinako était venue avec un médecin et Winry qui avait perdu ses parents il y a peu. C'était peu dire que la malchance rôdait sur nos deux familles.
Le docteur avait dit que maman était tombée très malade et cela avait rendu Edward en colère. il n'arrêtait pas de dire que c'était de la faute de papa parce qu'il était partit. Mais je n’adhérais pas à ses idées. Pourtant je me tus et je le laissais parler.

La vie continuait, maman n'étais plus au lit et on avait vite reprit nos habitudes. Edward et moi on continuait à travailler dur notre alchimie. J'arrivais à faire des vaches pas trop mal, mais Ed faisait toujours de plus belles choses que moi. J'aurais dû être jaloux, réaction normale pour un enfant, mais non, j'admirais mon grand frère.

Mais voilà, cela faisait plusieurs années que maman était malade et un beau jour, elle cessa d'être. Edward avait 10 ans et j'en avais 9. Ce jour là, la pluie tombait avec abondance, de tous les yeux, même ceux du ciel. Puis le soleil était venu réchauffé les coeurs meurtris par la perte d'un être cher. J'étais assis devant la tombe de maman, avec Edward. On ne disait rien puis, l'un de nous proposa cette idée, cette idée saugrenue. On allait faire revivre maman.

Mais malgré nos connaissances en alchimie, on ne pouvait pas le faire de suite car, on ne savait pas grand chose en faite. Alors on est allés apprendre avec Izumi Curtis, une femme au foyer qui était une très grande alchimiste puisqu'elle arrivait à transmuter sans cercle. On l'avait rencontrée un jour de tempête à Resembool. Avec la force de notre persuasion, elle avait fini par céder et nous prendre pour apprentis.

Six mois plus tard, on revenait avec de solides connaissances en alchimie et en combat au corps à corps. D'ailleurs j'étais content car j'arrivais à battre mon frère sur ce terrain là. Nous avons donc été à la maison et on avait continué à étudier. Puis un jour, nous nous sommes mis à l'oeuvre.

Traçant un cercle gigantesque de transmutation dans le bureau de papa, on rassemblait tous les ingrédients pour faire revivre maman. Mais voilà, ça tourna au fiasco. Je perdis mon corps et Ed perdit sa jambe. Voulant me faire revenir, il sacrifia son bras pour accrocher mon âme à cette armure. Je ne le remercierais jamais assez, d'ailleurs c'est pour cela que je veux lui rendre son vrai corps.

Ed, amoché et sa capacité de bougé, avait erré dans les limbes de ses pensées durant presque cinq mois. Puis Mustang arriva et la flamme de la détermination revint dans les yeux de mon grand frère. Là, il se fit opérer pour avoir des automails et partit à Central, je le suivais, pour devenir alchimiste d'Etat et ainsi trouver un moyen de nous rendre nos corps.

Mon frère était courageux et talentueux, autant que notre maitre puisqu'il arrivait désormais à transmuter sans cercle. Je l'admirait, et pas que moi. Beaucoup d'alchimistes d'Etat l'admirait. Il était d'ailleurs devenu l'un d'eux, il avait douze ans.

Devenir alchimiste d'Etat était déjà quelque chose de miraculeux mais en plus le devenir à douze ans... autant dire qu'il avait été le sujet de nombreuses conversations. Il avait même reçut le nom de FullMetal. Que je l'admirais mon grand frère du haut de mes deux mètres dix et de mes onze ans.

Et puis on chercha, durant beaucoup d'années, la pierre philosophale. Quatre ans qu'on la cherchait, et toujours rien, mais Ed ne se démontait pas.
Ainsi continue notre voyage à travers Amestris pour retrouver ce cailloux rouge qui pourrait nous rendre nos corps. On était loin de se douter qu'elle cachait un si lourd secret...


© Sadike
D'après un code de Never-Utopia



Dernière édition par Admin le Mer 1 Jan - 19:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-test-moi.forumgratuit.fr
Admin
Administrateur

avatar


Vitae 50
Jinsei 90
Chïwit 1000
Messages : 128
Date d'inscription : 02/04/2013

MessageSujet: Re: FMA: Awakening => Fiches de présentations Alphonse et Winry Mer 1 Jan - 16:16



Winry

Rockbell
Winry Rockbell


"Edward ! Mon chef-d’œuvre ?! Qu'est-ce que tu lui as fait ?!
"





Personnage

|- Age : 15 ans et demi (Née en 1899)
|- Groupe : Civile
|- Surnom : Win'
|- Grade ( Pour l'armée ) : Hum hum... Ai-je vraiment envie d'entrer dans l’armée ?!
|- Sexe : A ton avis ? Femme bien sûr.
|- Pouvoir, armes : Je possède le pouvoir de la clef anglaise !

Joueur
|- Age : 16 ans *^*
|- Localisation : France, Isère, les ALPES !
|- Comment avez vous connu ce forum ? : En cherchant ^^
|- Code du Règlement :
|- Niveau du RP : Aloooors... Heu... De moyen à bon.
|- Progression du manga :
Animés: Check.
Manga: Progression: 30%
|- En plus : Je suis une anarchiste PARCE QUE JE LE VEUX ! (^^)
Et aussi un rapace U.U




"Bande de voyeurs ! Vous voulez vraiment savoir comment je suis ? Alors je vais vous le dire ! Je suis une grande blonde aux yeux bleus, voilà, fini."

En réalité, Winry est une jeune demoiselle à la faible corpulence et aux cheveux blonds qu'elle attache très souvent en une queue de cheval. Elle laisse deux mèches pendre devant son visage, chose étrange car ces dites mèches devraient la gêner dans son travail. D'ailleurs, n'a-t-elle déjà pas entendu Edward râler parce qu'il avait trouvé des cheveux dans son automail ?

La jeune demoiselle possède des yeux bleus comme le ciel un jour d'été et a les oreilles percées depuis qu'elle a rencontré le lieutenant Riza Hawkeye. D'ailleurs, chacune de ses boucles d'oreilles est un cadeau des deux frères et surtout d'Edward lorsque celui-ci revenait avec son bras droit complètement détruit.

Winry a un visage doux, mais uniquement lorsque tout va bien ce qui est presque rarement le cas. Ce beau visage est souvent tordu par la colère ou l'inquiétude. Il a rarement ses traits apaisés. Et ce n'était pas faut de Winry d'avoir essayé de se détendre.

Ce que l'on peu dire aussi, c'est qu'elle est grande, plus qu'Edward ce qui l'amuse. Elle s'habille souvent avec des pantalons et autres vêtements pratiques pour travailler le métal.
Sa clé anglaise fait partie intégrante de son corps tant elle ne la quitte pas (pour le malheur des frères Elric).

En quelques mots: Grande - Blonde - Yeux bleus - Belle


"Un jour quelqu'un m'a dit que j'avais un caractère de cochon. Cette personne est morte mystérieusement trente secondes après..."

Winry est une fille qui va droit au but, sans passer par quatre chemin. Elle n'hésite pas à dire ce qu'elle a à dire et peu passer pour une personne violente. En effet, elle a tendance à frapper tout ce qui bouge avec sa clé anglaise si elle est contrariée. Elle a le sang chaud et par moment ça peu vite devenir un enfer pour son entourage.
Malgré cela, elle est généreuse et gentille. Oui oui, gentille. C'est peut-être étrange mais elle arrive tout de même à être sympathique malgré ses pulsions sanguinaires.

Cette jeune demoiselle cache, sous son masque de sévérité momentané, un coeur sensible et inquiet pour ses deux meilleurs amis. Plus particulièrement pour Edward. Elle n'arrive pas à se l'avouer mais elle tient bien plus à lui qu'elle ne le fait croire. Entre eux, c'est une grande histoire de haine.

Winry est une acharnée du travail, elle ne vit que pour la fabrication d'automails. Une passionnée qui fait bien comprendre aux gens qu'il ne faut pas abîmer ses chefs-d’œuvre. D'ailleurs, elle répète sans cesse qu'elle veut s'améliorer pour fabriquer les meilleurs automails. Mais c'est aussi parce qu'elle se sent un peu coupable vis à vis du Fullmetal alchemist. Son bras droit est trop lourd, c'est pour ça qu'il grandit pas !

En quelques mots: Franche - Généreuse - Gentille - Sensible - Violente - Colérique - Sévère par moments - Acharnée du travail


histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - histoire - 15 lignes -


© Sadike
D'après un code de Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-test-moi.forumgratuit.fr
 
FMA: Awakening => Fiches de présentations Alphonse et Winry
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les fiches pratiques du permis moto
» Spécificités du matériel réel
» Imandix cover : des présentations de DVD en 3D et en 2 clics
» art&mis'c • présentations
» Etablissement d'une grille horaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum-Test-moi :: Forum :: Ecriture-